Mission

Les Appartements de Coordination Thérapeutique ont été créés en 1994 pour accompagner les personnes atteintes par le virus du VIH, dans le cadre de la circulaire du 17 août 1994 portant sur la « mise en place d’un programme expérimental de structures d’hébergement pour personnes malades du sida ». L’objectif était de recevoir « des personnes isolées, ayant des difficultés financières ou sociales et nécessitant un accompagnement continu et permanent, du fait de la maladie ».

La circulaire n° 2002-551 du 30 octobre 2002 en précise les missions et les modalités de fonctionnement. Elle indique notamment dans son 1er article, que « Les appartements de coordination thérapeutique sont des structures qui hébergent à titre temporaire des personnes en situation de fragilité psychologique et sociale et nécessitant des soins et un suivi médical. Fonctionnant sans interruption, de manière à optimiser une prise en charge médicale, psychologique et sociale, ils s’appuient sur une double coordination médico-sociale devant permettre l’observance aux traitements, l’accès aux soins, l’ouverture des droits sociaux (allocation aux adultes handicapés, revenu minimum d’insertion…) et l’aide à l’insertion sociale ».

 Aussi, depuis 2002, les ACT sont ouverts à l’accueil de toute personne en situation de précarité souffrant d’une pathologie chronique (VIH, hépatite, cancer, sclérose en plaques…).

 

Public

Tout public souffrant d’une pathologie chronique, en rupture d’hébergement et de logement.

 

Capacité

15 places

 

Durée prise en charge

6 mois renouvelables

 

Compétences

Agence Régionale de Santé – Bourgogne-Franche Comté