L’association EMPREINTES est née de la volonté d’acteurs associatifs conscients des enjeux et des évolutions du secteur de l’action sociale et médico-sociale mise en œuvre dans le cadre des politiques sociales depuis la fin du 20ème siècle. Reprises dans un cadre législatif nouveau, la loi 2002/2 réoriente l’action sociale dans la valorisation du sujet de droit. Cette considération s’est imposée dans un contexte de rigueur budgétaire qui a contraint des acteurs associatifs à se réorganiser.

L’association EMPREINTES est une recomposition de 4 associations : SE LOGER POUR VIVRE, PHARE, LA MAISON DU PAIN et le CDAH. Elles sont engagées dans une dynamique de coopération, structurée dans un groupement de coopération sociale et médico-sociale depuis le 14 décembre 2010.

Ces 4 associations de la Seine et Marne impliquées dans des actions de service public auprès de personnes, familles et enfants en situation de précarité sociale et familiale, se sont positionnées ensemble, pour préserver la qualité des services dont elles ont démontré leurs compétences depuis une quarantaine d’années chacune, en s’affirmant dans une vocation à la fois humaniste et pragmatique. Portées par des logiques de synergie et de complémentarité, elles ont fusionné le 1er janvier 2015. L’association EMPREINTES souhaite apporter son expertise dans le domaine de l’inclusion et de la lutte contre l’exclusion.

L’association EMPREINTES entend s’adapter à de nouvelles contingences pour promouvoir des réponses efficientes à des problématiques  émergentes complexes.

Les valeurs que le conseil d’administration défend, prônent une qualité d’accueil et d’accompagnement individualisé conforme aux besoins et aux projets de vie des personnes. Elles manifestent un engagement collectif auprès des publics en situation de désavantage psychologique et social à l’appui des différents types de dispositifs d’hébergement et de logement mis à la disposition des personnes et des familles.

L’association valorise un accompagnement social adapté à une réalité d’insertion, qui vise pour chacun une place de son choix dans une posture citoyenne. Elle soutient une position d’acteur responsable et engagé, sur un mode d’intervention sociale globale partagé par l’ensemble des services et établissements qui la composent.

En se renforçant l’association EMPREINTES souhaite participer à l’effort de développement qui promeut le droit à la différence et à la liberté de choix pour chacun.

Quelques dates

La dynamique du rapprochement

14 décembre 2010, la création du Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale EMPREINTES
2011, la création d’un poste chargé de développement et de stratégie
2012, la concrétisation de la coopération
Rassembler tous les salariés
– La 1e journée inter associative
Développer et établir la complémentarité et les échanges de compétences
– L’AG d’EMPREINTES
– Le Comité Technique Opérationnel
– La création du groupe « Ressources Parentalité »
– La mutualisation
Décembre 2012 à mai 2013, le renforcement des liens dans un sentiment d’appartenance
– La mobilisation des administrateurs dans un projet commun

Du rapprochement à l’engagement

Des étapes importantes
29 mai 2013, prise de décision par l’AG du GCSMS EMPREINTES du principe de fusion
30 septembre 2013, démarrage du processus de transformation avec les administrateurs volontaires et les cadres de direction
Octobre 2013, information à l’ensemble des salariés de la décision prise en faveur d’une fusion

Un processus actif et participatif

Novembre 2013, la mise en oeuvre d’une ingénierie de développement social
La constitution d’un organisation collective de préparation à la fusion
– 5 groupes de travail accompagnés par des consultants : Refondation – Patrimoine et financier – Gouvernance – Ressources humaines – agréments
–  La mise en place des instances de régulation et des principes de fonctionnement
– Désignation de référent de groupe de travail
– Formalisation des résultats attendus
– Relevé de décisions actées par le COPIL

Des choix décisifs

12 mars 2014, la validation du principe de fusion/absorption
– Les associations PHARE, La Maison du Pain et CDAH intègreront par traité de fusion l’association SLV
– La future association portera le nom d’EMPREINTES
– SLV modifiera dans ses statuts son nom et intégrera dans son CA les administrateurs volontaires des 3 autres associations.

Des décisions aux actes

30 juin 2014, Assemblée générale extraordinaire de l’association SLV et 1er CA de l’association EMPREINTES : élection du bureau
29 septembre 2014, engagement des 4 associations pour la signature des traités de fusion
1er janvier 2015, création de l’association EMPREINTES.

Et pour élargir et compléter nos services

1er janvier 2017, intégration par fusion absorption de l’association Agissons E.I., sous mandat de gestion du Secteur Sud de l’association depuis juin 2014

Des nouveaux Appels A Projets

10 octobre 2017, arrêté de création de places d hébergement pour les Mineurs Non Accompagnés sur le département 77

3 décembre 2018, transformation du CHUM et Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile – HUDA – sur le département 77

21 décembre 2018, renouvellement de la convention triennale 2019-2021 pour le dispositif ASLL du 77

9 avril 2019, arrêté de création de places d hébergement pour les Mineurs Non Accompagnés – MNA – sur le département 93

12 aout 2019, arrêté de création d’un Centre Provisoire d’Hébergement – CPH – sur le département 77